Rottweiler

Rottweiler

 

Origine : Allemagne
Aptitudes particulières : Chien de compagnie, policier/pistage.

Espérance de vie : 9.8 ans
Taille mâle : 61.00 cm à 68.00 cm
Taille femelle : 56.00 cm à 63.00 cm
Poids mâle : 45.00 kg à 54.00 kg
Poids femelle : 42.00 kg à 50.00 kg

Tête

Crâne : De longueur moyenne, large entre les oreilles ; de profil le front est modérément convexe. Protubérance occipitale bien développée, sans saillie prononcée.
Stop: Bien marqué.
Chanfrein : Rectiligne à base large, diminuant modérément de largeur d'arrière en avant.
Truffe : Bien développée, plutôt large que ronde, aux narines relativement grandes. Elle est toujours noire.
Museau : Il ne doit être ni trop long ni trop court par rapport au crâne. Lèvres noires bien serrées, commissures labiales fermées. Gencives foncées autant que possible.
mâchoires : Puissantes et larges, autant l'inférieure que la supérieure.
Joues : Arcades zygomatiques bien marquées.
Denture : Puissante et complète (42 dents). Les incisives supérieures s'articulent en ciseaux sur celles de la mâchoire inférieure.
Yeux : De grandeur moyenne, en amande, de couleur brun foncé, paupières bien appliquées contre le globe oculaire.
Oreilles : Moyennes, pendantes, triangulaires, très écartées l'une de l'autre et attachées haut. Ramenées sur l'avant et bien accolées, elles font paraître la tête plus large qu'elle ne l'est en réalité.
Cou : Puissant, de longueur moyenne, bien musclé, avec profil supérieur du cou légèrement bombé. Il est sec, sans fanon, ni laxité de peau à la gorge.
Proportions importantes
La longueur du tronc mesurée de la pointe du sternum à la pointe de l'ischion ne doit dépasser la hauteur au garrot que de 15% au maximum.

Corps

Dos : Droit, puissant et ferme.
Rein : Court, fort et haut.
Croupe : Large, de longueur moyenne, légèrement arrondie. Elle ne doit être ni rectiligne ni avalée.
Cage thoracique : Spacieuse, large et bien descendue (environ 50% de la hauteur au garrot) avec un poitrail bien développé et des côtes bien cintrées.
Ventre : Flancs pas retroussés.
Queue : Coupée court, en conservant juste une ou deux vertèbres.

Membres antérieurs

Vus de face, les membres antérieurs sont droits et non serrés. Vu de profil, l'avant-bras est vertical. L'omoplate fait avec l'horizontale un angle d'environ 45°.
Epaule : Bien placée et bien attachée.
Bras : Bien appliqué contre le tronc.
Avant-bras : Vigoureusement développé et bien musclé.
Métacarpe : Légèrement élastique, puissant, légèrement incliné.
Pieds : Ronds, avec les doigts bien serrés et cambrés. Coussinets fermes. Ongles courts, noirs et solides.

Membres postérieurs

Vus de derrière, les membres postérieurs sont droits et non serrés. En station libre, les articulations coxo-fémorales, fémoro-tibiales (grasset) et tibio-tarsiennes (jarret) forment des angles obtus.
Cuisse : De longueur moyenne, large et fortement musclée.
Jambe : Longue, puissante et large par sa musculature, elle se termine par un jarret puissant, correctement angulé aux tendons solides. Il ne doit pas être trop droit.
Pieds : Légèrement plus longs que ceux de devant, également avec des doigts forts, cambrés et bien serrés.

Allure

Le Rottweiler est un trotteur. A cette allure, le dos reste ferme et relativement immobile. L'allure est harmonieuse, franche, puissante et dégagée, avec une bonne amplitude.

Peau

Su la tête, la peau est bien tendue ; dans des moments de grande attention, elle peut former de légères rides sur le front.

Robe

Poil : La robe est formée par le poil de couverture et le sous-poil. Le poil de couverture est de longueur moyenne, dur au toucher, lisse et bien serré contre le corps. Le sous-poil ne doit pas dépasser le poil de couverture. Les poils sont un peu plus longs aux membres postérieurs.
Couleur : Noire, avec des marques feu bien délimitées d'un ton brun-roux soutenu sur les joues, le museau, le dessous du cou, le poitrail, les membres ainsi qu'au-dessus des yeux et en dessous de la racine de la queue.

Allemagne. Croisement probable d'une multitude de race telle que : les limiers romains, de molosses de combat, de Bullenneiszer brabançons et de chiens de berger indigènes.
Conduisait et protégeait les troupeaux, il est aujourd'hui utilisé comme chien de trait et auxiliaire de police.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×